Les glaces électriques apparurent en option sur certaines Packard en 1940. Rapidement, d’autres constructeurs américains suivront cette tendance, notamment Lincoln. Il faudra, néanmoins, attendre 1960 pour voir l’intégration en série de cette avancée technologique, montée sur la Cadillac Fleetwood. En France, ce fut la Renault 16 TS qui inaugura ce système en 1968.

À lire :

Petite histoire du ticket de métro parisien