Même si les conditions météo ne sont pas toujours très bonnes, l’hiver n’empêche pas pour autant de rouler en ancienne.
Voici quelques conseils pour une sortie réussie.

> Maintenez votre batterie en état de charge maximum, surtout si c’est une 6 V ; entre les démarrages difficiles, l’éclairage et la ventilation, elle est plus sollicitée qu’en été.

> Munissez-vous d’une bombe de Start Pilot, un aérosol qui facilite le démarrage et permet de moins solliciter la batterie.

> Pensez à protéger toutes les serrures extérieures contre le gel, en y insérant quelques gouttes d’huile de machine à coudre.

> Remplacez ou protégez les moquettes par des tapis en caoutchouc moins fragiles et qui se lavent d’un simple coup d’éponge.

> Appliquez un produit déperlant – genre RainX – sur le pare-brise. Il disperse la pluie et améliore la visibilité en facilitant le travail des essuie-glaces.

> Dans la mesure du possible, équipez votre voiture de pneus hiver qui améliorent de façon spectaculaire l’adhérence sur un sol froid. Ces pneus se trouvent facilement pour les dimensions les plus courantes. Certains spécialistes comme Pneus Collection proposent même de les clouter si vous envisagez de participer à un rallye hivernal, mais attention : leur usage est réglementé. Vous pouvez aussi vous munir de chaînes ou de chaussettes à neige, ainsi que d’une pelle, et d’une corde ou d’une sangle… au cas où !

> Si vous avez roulé sur des routes traitées avec du sel, il est indispensable de nettoyer avec application toute la voiture et surtout ses soubassements.

À lire :

Le guide et la cote du collectionneur moto 2022