Taches, broderies ou dentelles abîmées, tissus jaunis… Ne laissez plus passer la bonne affaire sous prétexte que ce linge est en mauvais état. Pour cela, suivez nos conseils.

LES TACHES

> Nombre de taches sont récupérables. Il existe aujourd’hui une large gamme de produits, vendus le plus souvent en hypermarché, qui ôtent : pour l’un, la rouille ; pour l’autre, les taches de fruits rouges ou de vin ; pour les suivants, les taches d’herbes ou de graisse… Attention, ces produits sont très efficaces sur les taches “fraîches”.

> Cependant, vous ne prenez pas de grands risques à essayer sur une tache ancienne et vous aurez souvent de bonnes surprises.
Notre bonne vieille eau de javel doit être utilisée avec parcimonie (en rinçant longuement et immédiatement). Attention cependant à ne pas en mettre en contact avec des broderies de couleurs, des dentelles ou sur des étoffes trop fines.

LES TROUS

> Il est parfois possible de repriser un petit trou lorsqu’il n’est pas sur une partie trop visible. Dans le cas contraire, il peut être “comblé” par une broderie identique à celle qui apparaît sur le reste de l’étoffe.

> S’il est trop important, il est possible de l’agrandir et de “l’arranger” en ajoutant une pièce en dentelle.

BRODERIES ET DENTELLES FATIGUÉES

Il arrive aussi fréquemment que des broderies soient partiellement en mauvais état. Si vous êtes bonne brodeuse, vous pourrez la refaire à l’identique ou, à défaut, confier ce travail à une professionnelle.
Vous retrouverez un coloris de fil à broder quasi identique à l’original dans n’importe quelle mercerie ou boutique de loisirs créatifs.

Il est très difficile (et même impossible pour la dentelle mécanique) de restaurer une dentelle abîmée. Ce travail devra généralement être confié à une spécialiste qui, dans certains cas, préférera l’ôter et la remplacer par une autre.

À lire :

Le linge ancien revisité